23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 14:25
(si vous voulez lire les informations complémentaires à partir des liens  faire double clic gauche sur le texte bleuté souligné)

Nous étions 32 à vouloir découvrir "Fortune de Loire". Dès 9 heures 45 notre "ami guide - chanteur", Ghislain de la Gatinais nous retrouvait à l'embarcadère du Navibus… Tout un programme pour notre journée sur les bords de la Loire.

















Nous avons commencé par le quai de la Fosse, son histoire et son évolution .


Henri IV (1553 -1610), l'édit de Nantes -1598 - (site Herodote). La France est en mauvaise situation financière, Nantes a perdu son prestige et son rôle administratif, au profit de Rennes. Les Nantais vont donc utiliser leurs richesses propres : la mer, la Loire, le port, le commerce.

La Loire : La LoirePays de la Loire, Estuaire de la Loire


Le port de Nantes  va  jouer un rôle déterminant. La Loire maritime et la Loire fluviale vont servir de vecteurs économiques et permettront de mettre en valeur les richesses  et les activités des  régions environnantes: Vendée, Bretagne, etc…

 

Les maisons de rapport,les hôtels particuliersles mascarons,   les maisons sur pilotis

  inspirées  par les Hollandais.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 le quai de la Fosse et son passé , ses bistrots, "les Caboteurs" connu par le film ou Jean Gabin a un rôle typique.Chantez :  le café du port














C'était l'époque du pont transbordeur, photo  et encore.


Pour la région nantaise, le XIXe siècle est une période de grande prospérité. Les grands commerçants et les armateurs, c’est-à-dire ceux qui équipent et exploitent les navires de commerce, se sont enrichis considérablement dans le commerce maritime. Ils réinvestissent alors leurs capitaux dans l’industrie, devenue le moteur de l’économie de la région.


Les usines s’implantent sur les rives de la Loire et de l’Erdre. En 1830, la ville de Nantes compte trente manufactures de tissage de coton. Cette matière première est importée directement des Antilles, destination privilégiée des commerçants maritimes. À la fin

du XIXe siècle, le tissage et le travail du textile auront presque disparu, laissant la place à l’industrie métallurgique, stimulée par l’apparition des premiers chemins de fer, à partir de 1850, et par la construction des premières coques métalliques de navires, vers 1890.

Le Belem, construit en 1896, sera doté, lui aussi, d’une coque en acier.

 


 

 La construction navale  devient la colonne vertébrale  de cet  essor. De nouvelles richesses se mettent en place via les industries.


Le biscuit, une invention de marin et une spécialité nantaise

Le biscuit a été inventé au Moyen Âge par les marins. À bord du bateau, ils confectionnaient une pâte avec de la farine, de l'eau et des oeufs. Pour que cette pâte puisse se conserver pendant leurs longs voyages, ils la faisaient cuire deux fois. Ils appelèrent donc cet aliment sec « bis-cuit ». Le biscuit remplaça alors le pain pour les marins et même pour les militaires en campagne. Depuis, sa préparation a évolué. Sucré, parfumé, le biscuit est devenu un aliment raffiné et même de luxe. À Nantes, au XIXe siècle, la biscuiterie était une industrie prospère. La célèbre biscuiterie LU (Lefèvre-Utile) s’y développa : en 1885, 130 ouvriers fabriquaient 3 tonnes de biscuits par jour . LU a créé le célèbre Petit-Beurre en 1886.

Nous avons pu écouter et partager des chants de marins locaux  sous la "baguette" de Ghislain. Jean François de Nantes a été repris en chœur par le groupe.


 

Au XIXeme siècle Nantes est  en plein essor économique. Quelques noms célèbres et quelques personnalités actives dans cette évolution :

* les conserves : Pierre Joseph Colin, Appert, Amieux, Saupiquet, Lesvêque,

* des métiers qui ont permis la ferblanterie, le travail du fer, de l'acier, du bois

* les gâteaux; Lefèvre Utile (LU), biscuits Boulanger

* sucre, chimie...

bateau 3

 

bateau 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






Voir : histoire suite,  Chantiers Dubigeon,   Historique des chantiers Dubigeon, le Belem,

les quais,

Après une nouvelle chanson sur   Jf de Nantes 3 , nous quittons la ville embarquant 

vers 11H45 devant le quai des Salorges sur  sur le Navibus à destination de

Trentemoult .  Mystères de Trentemoult,

 









 

 






A la fin du XXeme siècle " la Navale" quitte Nantes pour St Nazaire . Les quais deviennent déserts.


Il reste une grue immobile  ... Mais bientôt, de nombreux immeubles  vont redonner vie à ce quartier " l'Ile de Nantes".











Au milieu de la Loire, Ghislain nous a narré quelques épisodes  de la jeunesse de Jules
Verne  et situé son musée sur la butte Ste Anne.



De cette navette nous avons remarqué :

 les chantiers de Bretagne ,

 le couvent des Oblates ,

 l'Eglise de Chantenay,

l'emplacement de la rizerie Levesque



Le port de Trentemoult   (voir Assécher le port de Trentemoult)  a été atteint en 10

minutes et nous sommes arrivés dans un "village d'ailleurs"…







Ce petit hameau de pécheurs,de cap-horniers,

de capitaines de navire, de marins

au rude métier est typé par ses 

habitations,écouter : adieu chers camarades  

 




son nouveau style de vie, la  couleur des maisons, la convivialité  entre les résidents

du village.

                        

     

                                                 et encore... 

  et ce n'est pas tout....






Les initiatives de gouts et de couleurs  sont autorisées. Entre les villageois il y a un véritable challenge...


 







Ce quartier est de plus en plus prisé....Il y a foule.












Après un nouveau chant, un tantinet gaillard,  - 

la barbière    pour nous mettre en appétit.



nous déjeunons à la Civelle de spécialités nantaises.

A l'issue  de la découverte de ce village méconnu, aux portes de Nantes, certains membres envisagent la création d'une chorale... chiche?.. . ce serait ... passionnant(...es)










PS: Pour garder la forme et le souvenir de cette  journée, chantez avec nous en cliquant sur les liens suivants:

  Ecoutez les chansons de marins  animés par  Ghislain, téléchargez :

Chant 1 et  Chant 2  . (merci Hugues)

dans la ville de Nantes  et  santiano

  (l'essentiel est de participer...)




Published by Passion'Nantes - dans Rapports - Comptes rendus

Agenda des prochaines visites

mardi 07 mar 2017: Pornic

jeudi 11 mai 2017 : Saumur Cadre Noir

jeudi 08 juin 2017 : Lohéac musée automobile

mardi 10 oct 2017:  Les Pépinières de l'Erdre

mardi 14 nov 2017: L'opération Chariot (St Nazaire)

 

 

 

Visites : réponse aux invitations